Photographie Luxembourg

Photographie artistique – mon parcours à travers les photos les plus récentes

Comment apprendre à photographier – part 3

20January
2015

Cet article est publié en continuation des deux articles précédents que vous allez facilement retrouver quelques lignes plus bas :-) pour votre aise : Comment apprendre à photographier – part 1 et Comment apprendre à photographier – part 2 :-) L’enthousiasme augmente mon efficacité et motive à continuer à travailler malgré la paresse et la fatigue.

L’enthousiasme me fait lever avant l’aube pour aller chercher les fleurs couvertes de la rosée.

Tout en étant émotionnellement impliquée dans le processus de la prise de vue, je fais mon mieux afin d’obtenir des harmonieuses photos correctement éclairées.

À la recherche d’un point de vue optimal, je peux monter sur une corniche dangereuse ; et il m’arrive – quelques heures plus tard, après avoir vu le même sujet dans une lumière tout à fait ordinaire – d’être vraiment surprise par le fait d’avoir finalement eu le courage de grimper sur une telle falaise dangereuse :-)

L’enthousiasme ne peut être forcé, mais on peut le peut le stimuler – allez plus souvent dans de beaux endroits inhabituelles, ils stimuleront votre imagination :-) Apprenez à voir la beauté cachée dans des choses ordinaires autour de vous – l’inspiration ne vient pas aux fainéants, la vision intuitive d’une belle composition photogénique est toujours précédée par un long travail difficile.

Ne vous forcez pas à capturer les sujets qui vous ne intéressent pas – au lieu de ça, dirigez vos forces à trouver les sujets qui éveilleront votre imagination.

La critique

Vous devez devenir le critique le plus sévère de vos propres photos – capturez-les avec de la passion, et apprenez à les juger impartialement : essayez de les contempler comme si elles ont été réalisées par une personne étrangère, faites l’abstraction du fait que vous êtes leur auteur.

Serait alors votre photos perçue par le spectateur de façon souhaitée ?

N’êtes-vous pas un peu trop indulgent envers de mauvaises images pour des raisons émotionnelles ?

Je comprends qu’une photo techniquement ou artistiquement mauvaise peut présenter de la valeur en tant que souvenir – mais soyez conscient du fait que d’ autres personnes ne vont pas forcement partager vos sentiments.

Il se peut que vous y ayez investi beaucoup d’efforts, et c’est pour cela qu’elle vous est devenue précieuse – mais votre spectateur n’en sait rien !

Car la seule chose qui l’intéresse est le résultat final, peu importe combien les efforts ont été déployés pour l’obtenir et quel équipement a été utilisé.

Soyez donc objectif, ne montrez aux autres que vos meilleures réalisations – même si tout au début il n’y en aura pas beaucoup, si vous restez exigeant envers vous-même, avec le temps votre niveau photographie augmentera inévitablement !

Il est très agréable d’obtenir des éloges de la part de vos parents et vos amis, mais leur opinion est hélas rarement objectif – leur sympathie envers vous se transmettra vers vos photos.

En outre, beaucoup de gens n’apprécient les photos que si elles ressemblent à l’objet photographié – pour eux, si c’est bien le cas, alors elles sont belles ;-)

Cette approche pourrait dans une certaine mesure être justifiée aux fins purement documentaires, mais elle n’est guère acceptable dans le domaine artistique où domine la vision personnelle de l’auteur.

Évitez à demander les conseils aux amateurs du matériel photographique, ingénieurs et programmistes – même s’il y a des photographes talentueux parmi eux, pour la plupart des cas ils surestiment le rôle de l’équipement technique – ils vont vous expliquer que vos images ne sont pas parfaites à cause de votre vieil appareil photo qui a un diapason dynamique extrêmement limité et une résolution effroyablement petite, ainsi qu’à cause vos objectif à la luminosité trop basse. Et si vous disposez d’un camera compact, ils vont vous conseiller d’acheter un appareil reflex professionnel. Et si vous avez un reflex professionnel, ils vont vous dire que sa place est depuis longtemps dans la poubelle et qu’un vrai pro n’utilise que le moyen format ! et ainsi de suite :-)

Croyez-moi, votre appareil photo est dans un ordre parfait et dispose de plein de possibilités pour réaliser des belles œuvres :-)

Comment alors trouver une bonne personne de référence – un bon photographe ? Bah, c’est très simple – en regardant ses propres travaux :-)

Quand quelqu’un essaie de vous impressionner par ses connaissances techniques – regardez d’abord ses réalisations photographiques : si ses connaissances ne lui permettent pas d’obtenir de belles images, quelle en est alors l’utilité ?

Les connaissances les plus précieuses sont acquises par l’expérience, et non aux forums à l’Internet.

Apprenez auprès des photographes dont la maîtrise est confirmée par leurs œuvres – si vous aimez les photos de quelqu’un et que vous voulez atteindre un tel niveau, il y a alors le sens d’apprendre auprès de lui. Et si ceci n’est pas le cas, à quoi alors bon de perdre son temps ?

Pour vous, les meilleurs critiques seront les artistes, et pas nécessairement les photographes – généralement, les peintres et les graphistes se connaissent dans l’éclairage et la composition beaucoup mieux que les visiteurs habitués des forums photo. Communiquez avec eux, lisez des livres sur la théorie des beaux-arts, inscrivez-vous aux cours de dessin artistique, et vous commencerez à comprendre ce qui manque à vos images.

La discipline

Il ne faut surtout pas capturer les photos sans réfléchir – malgré le fait que votre réaction émotionnelle au sujet photographié peut être spontanée, elle ne devrait pas résulter en une prise de photos sans faire attention aux détails. Comme partout, la négligence au travail mène aux déceptions ennuyeuses – une potentiellement bonne image pourrait être complètement gâchée à cause de l’erreur de l’autofocus, par exemple, et il n’est pas toujours possible de revenir et la refaire.

C’est pour cela qu’on a besoin de pratiquer régulièrement – pour qu’à un moment donné, vous soyez en mesure d’ajuster l’exposition ou la balance des blancs en une demi-seconde, si nécessaire.

À quoi donc faudra-t-il accorder l’attention particulière ?

Avant de quitter la maison, assurez-vous :

- Qu’il y a suffisamment de place sur les cartes mémoire ;

- Que la batterie est pleinement chargée ;

- Que vous avez pris tout les accessoires nécessaires – les focales, les filtres, etc.

Avant de commencer la prise de photos telle quelle :

- Qu’est-ce que vous voulez transmettre par le sujet photographié ? Quelle est sa caractéristique la plus importante et comment peut-on la souligner ?

- Est-ce que la lumière est bonne ? Ce est incroyable, comment l’éclairage est complètement négligé par les amateurs, tandis que la lumière détermine entièrement la structure de l’image finale.

Immédiatement avant d’appuyer le déclencheur :

- Est-ce que l’autofocus s’est correctement mis en place ?

- Est-ce que le sujet n’est pas trop contrasté ? Dans l’affirmatif – comment peut-on y remédier ?

- Est-ce que le sujet principal est bien visible ? Faites en sorte que le spectateur ne soit pas obligé de le chercher désespérément par la suite.

- Est-ce que le fond est assez homogène ? Ne détourne-t-il pas l’attention du spectateur ?

- Y a-t-il des objets étrangers ? Pour la plupart des cas, ils se trouvent à la périphérie – aux coins, n’oubliez donc pas à les surveiller dans le viseur.

Immédiatement après la prise de la photo :

- Est-ce que l’image obtenue a été correctement exposée ? Utilisez l’histogramme intégré.

- Est-ce qu’elle est suffisamment nette ? Si non, quelle en est la raison ?

- Est-ce que la vitesse d’obturation a été trop courte // trop longue ?

- Est-ce que la balance des blancs a été correctement ajusté ?

Si vous n’êtes pas encore tout à fait satisfait, faites les corrections appropriées et prenez-la encore une fois – continuez donc jusqu’à ce que vous obteniez des résultats optimaux.

Pensez à supprimer immédiatement les photos non-réussies – sinon elles vont vous prendre trop de place et rendront le tri ultérieur de vos images plus difficile : examinez-les consciemment et éliminez-en toutes qui n’ont pas été réussies – ne laissez donc que de bonnes réalisations, même s’il n’y en a que deux ou trois parmi des centaines.

Les photos documentaires peuvent ne pas briller du point de vue artistique, mais au moins elles servent alors de preuve documentaire ! ayez de la pitié envers l’esthétisme des spectateurs de vos albums, éliminez donc celles qui sont certainement gâchées,

************************

Comme tout autre art visuel, la photographie est assez complexe, mais la joie que la créativité apporte compense les difficultés !

Capturez plus de photos, travaillez de manière consciente, soyez stricte envers vos propres réalisations ! Gardez les yeux ouverts et l’esprit éveillé ! Ne cessez pas d’apprendre – seulement de cette façon vous serez en mesure de créer les photos digne de l’attention des autres :-)

Un grand merci pour votre attention :-)

publié sous Conseils photo

Email will not be published

Website example

Your Comment: