Photographie Luxembourg

Photographie artistique – mon parcours à travers les photos les plus récentes

Paramètres de l’appareil photo – part 2

11May
2015

Je continue l’exposé du 6 avril 2015 – donc :

Le bracketing

Le bracketing de l’exposition est utile pour réaliser les images HDR.

Contrôle de la vitesse d’obturation et de l’ouverture

La touche du contrôle de la valeur d’exposition doit être “sous la main”.

Dans le mode manuel, il est souhaitable que la vitesse d’obturation et l’ouverture soient gérées par les boutons séparés. Un seul disque et un bouton modificateur présentent un acceptable compromis.

Contrôle de l’ISO et de la balance des blancs

Un bon appareil photo dispose des touches séparées pour la gestion de la sensibilité ISO et la balance des blancs, tandis que ces paramètres sont ajustés par le menu dans les appareils photo amateur.

La vitesse d’obturation – la synchronisation avec un flash

Aujourd’hui, la norme professionnelle est considéré celle de 1/250 seconde, ou même plus courte.

Le verrouillage de l’exposition du flash

Le verrouillage de l’exposition du flash permet d’éviter la situation fâchante quand la personne photographiées ferme les yeux – si vous allez vous lancer activement dans la réalisation des photos portraits, ne négligez surtout pas cette fonction utile.

La mise au point & le déclenchement

De certains photographes préfèrent que les touches de l’autofocus et celle du déclencheur soient séparées.

Un bon appareil photo a toujours une touche spéciale AF-ON que l’on peut utiliser pour activer l’autofocus. Alternativement, cette fonction peut être affectée au bouton AE-L / AF-L.

Si l’appareil photo ne permet pas une telle séparation, c’est un fort désavantage.

L’optimisation de la mise au point

Si l’appareil photo vous permet d’effectuer l’ajustement de la focale, c’est parfait ! Hélas, les erreurs au niveau de l’ajustement de fabrication ne sont – malheureusement – pas rares.

L’HDR et les panoramas

Si vous voulez réaliser des photos HDR ou des panoramas de qualité, cela doit être fait à la main – les régimes spéciaux ne vont pas vous aider.

Wi-Fi et GPS

La nécessité du module GPS dans l’appareil photo au-delà de ma compréhension, tandis que le Wi-Fi peut remplacer un lecteur de carte ou un câble USB lorsque la procédure traditionnelle du transfert des données de l’appareil photo sur l’ordinateur cause des difficultés.

La résistance mécanique

La plupart des photographes n’ont pas besoin d’un appareil photo super robuste – typiquement, les caméras numériques deviennent obsolètes plus rapidement que s’usent. Seul un nombre très restreint de photojournalistes utilisent au quotidien l’équipement photo à la limite des capacités techniques, et si vous n’allez pas exposer votre appareil photo à des sévères épreuves, le boîtier métallique ne signifiera pour vous que le surpoids et des coûts additionnels.

La capacité du déclencheur

On peut ignorer la capacité déclarée du déclencheur en toute sécurité – pour les caméras modernes, il est fixé à 100.000 à 400.000 images, rares sont les photographes qui arrivent à de tels nombreux chefs-d’œuvre avant que l’appareil photo en soit cassé ou vendu. Et si le caméra atteint quand même ce chiffre clé, cela ne signifie surtout pas le déclencheur soit immédiatement bloqué – normalement il continue à fonctionner dans le régime normal.

La protection

La protection contre l’intempérie est utile si vous réaliser souvent les photos à l’extérieur. Par ailleurs, la protection contre les éclats d’eau signifie pas que la caméra survivra une chute dans l’eau – il faut utiliser des housses imperméables pour la photographie sous-marine.

Les cartes mémoire

Les caméras amateurs ont la tendance d’utiliser le format SD (SDHC) en raison de leur compacité et l’abordabilité, tandis que les appareils photo professionnels sont équipés du format CF ou XQD en raison de la vitesse et la capacité élevées. Il est avantageux que si l’appareil photo dispose de deux emplacements pour la carte mémoire – la deuxième carte peut être utilisée pour la sauvegarde des données de réserve.

La ressource de la batterie

Plus la capacité de la batterie est grande, mieux c’est – un appareil photo reflex peut réaliser jusqu’à mille (ou plus) photos à l’aide d’une seule batterie (à condition que l’on n’abuse pas du flash intégré, ni de la fonction Live View). Les appareils photo dotés d’un viseur électronique sont beaucoup plus voraces – la batterie suffit au mieux pour 300-400 coups.

L’extension de la batterie

La poignée d’alimentation n’est pas conçue uniquement pour les batteries supplémentaires, mais aussi pour avoir le même confort lors de la réalisation des images horizontales et verticales.

Les modèles du haut de gamme sont dotés de la poignée verticale intégrée directement dans le boîtier, tandis que la majorité d’autres caméras l’extension peut être vissé en cas de besoin.

Si vous prévoyez de réaliser beaucoup de photo portraits, assurez-vous que la poignée de la batterie de votre appareil photo soient disponibles à la vente.

Les dimensions

Les opinions des photographes divergent sur la taille optimale de l’appareil photo – les uns aiment bien de gros appareils comme plus confortables, les autres préfèrent des caméras plutôt petits comme plus pratiques et plus facilement transportable.

Le poids

Personnellement, je suis d’avis que le poids du caméra doit être aussi faible que possible sans impacter sa fiabilité et ni sa fonctionnalité.

Il est considéré que les caméras lourdes sont moins sujets à des vibrations, mais c’est une faible consolation pour les photographes qui doivent porter un couple de briques toute la journée sur le cou.

***

J’espère que maintenant il vous sera beaucoup plus facile de choisir l’appareil photo en fonction de vos réels besoins personnels :-)

publié sous Conseils photo

Email will not be published

Website example

Your Comment: