Photographie Luxembourg

Photographie artistique – mon parcours à travers les photos les plus récentes

Plein format versus crop

11May
2015

Les appareils photo numériques sont appelés reflex plein format si la taille du capteur est de 36 x 24 mm. Les appareils photo disposant d’un capteur plus petit sont appelés crop.

Le mythe de la supériorité absolue des reflex plein format vis-à-vis les appareils photo crop est si fermement ancré dans la conscience des gens, qu’on se sent mal à l’aise en abordant ce sujet d’un œil critique.

Tout le monde est au courant qu’un reflex plein format et nettement mieux qu’un caméra crop – mais en quoi concrètement?

Dans la plupart des cas on a des difficultés à répondre à cette question, mais tout le monde croie fermement que la “vrai qualité” n’est réalisable qu’uniquement avec un reflex plein format.

Comme les fabricants Nikon et Canon d’une seule voix déclarent que l’acquisition d’un appareil photo plein format serait un parfaite solution pour tous les défis photographiques, et tant que la légion d’amateurs en photo accepte cette thèse sans contradictions, il se peut que le plein format dispose effectivement des propriétés merveilleuses qui s’évaporent complètement en réduisant la taille du capteur ?

Il n’est pas difficile de comprendre les fabricants du matériel photographique – comme leur but est d’augmenter les profits, par conséquent ils préfèrent qu’au moment du choix d’un appareil photo, les consommateurs achètent le modèle le plus cher, indépendamment de la conformité à leurs réels besoins. Et comme les reflex plein format coûtent plus cher, naturellement ils essayent de convaincre les acheteurs potentiels du besoin d’acheter est un tel appareil photo plein format.

Les photographes amateurs, à leur tour, semblent croire la publicité, car tout d’abord, ils ne sont pas habitués à penser de façon critique, en plus, ils sont persuadés que «plus» ou «plus cher» signifie toujours «mieux», et en fin de compte ils ont généralement la tendance d’exagérer le rôle du matériel photographique en l’obtention de belles images.

Généralement, cet envie des amateurs envers les reflex plein format est plutôt émotionnelle, pas pas du tout rationnelle – tout le monde veut utiliser un appareil photo plein format, mais de loin pas tout le monde en a réellement besoin.

Cependant, souvent l’utilisation d’un appareil photo crop représente une décision bien fondée, et sa capacité est suffisante pour la plupart des situations photographiques.

Ne me comprenez pas à l’envers – il n’y a rien de mal aux appareils photo plein format. En fin de compte, la taille du capteur sensible à la lumière – c’est une chose positive. Et la nécessité d’opérer avec un maladroite concept artificiel de la “longueur focale équivalente” ennuie beaucoup de monde – si vous souhaitez passionnément à vos photos à l’aide d’un reflex plein format et vous pouvez vous le permettre financièrement, pourquoi pas? Tout simplement, il ne faut pas faire des illusions que vos photos seront automatiquement nettement meilleures suite au changement de camera.

Cet article est adressé tout d’abord à tous ceux qui hésitent entre le plein format et le crop, et veulent se renseigner sur les implications pratiques de l’augmentation de la taille du capteur – est-ce que le jeu en vaut les chandelles ?

Le problème devient encore plus pertinent, compte tenu du fait que des l’année à l’année, progressivement, les appareils photo plein format deviennent moins chers et cesser ainsi d’être considérés en tant qu’un outil purement professionnel. Maintenant, il existe sur le marché des modèles qui se diffèrent, l’un de l’autre, presque uniquement par la taille du capteur et le prix.

Dans les paragraphes suivants, je vais essayer de révéler objectivement de réelles différences entre le plein format et le crop affectant à la fois la qualité de l’image et la facilité de l’utilisation.

Vous verrez que les deux types d’appareils ont leur propres avantages et inconvénients, mais en général, l’écart entre eux n’est pas si élevé comme entre les appareils photo reflex numériques et les caméras compacts dont la taille les capteurs est en effet trop petite.

La gamme dynamique

Un appareil photo plein format a une gamme dynamique plus élevée qu’un appareil crop – c’est une conséquence directe de l’augmentation de la taille physique du capteur.

Comme on le sait, la taille d’un capteur plein format est de 36 x 24 mm, tandis que celle de format APS-C (facteur de 1,5) de 24 x 16 mm – un tel changement des dimensions linéaires signifie le changement de sa superficie de 2,25 fois.

Ainsi, dans les conditions d’une pareil résolution (i.e. le même nombre de photodiodes), les plus grands photodiodes du capteur plein format auront environ deux fois plus de capacité par rapport aux photodiodes du format de capteur APS-C.

La double capacité des photodiodes signifie l’augmentation du rapport le signal // le bruit en deux fois, c.-à-dire, l’augmentation de la plage dynamique d’un degré d’exposition.

En conséquent, la maximale sensibilité ISO des caméras plein format est en moyenne un dégré plus élevé que celle des modèles similaires APS-C – et bruit est moins perceptible – grosso modo, le bruit produit par un appareil photo APS-C à la valeur d’ISO 3.200 est comparable au bruit d’un caméra plein format à la valeur ISO 6.400.

Cette différence est moins perceptible aux valeurs d’ISO moins élevées – et lors de la prise d’une image à la valeur d’ISO 100, l’avantage d’un reflex plein format se résume en la possibilité de traiter les ombles de l’image un peu plus librement lors du post-traitement.

Je tiens à souligner que cette comparaison est valable uniquement pour l’appareil photo avec la même résolution produits à la même époque – les technologies ne restent pas immobiles, et objectivement, de modernes caméras crop deviennent supérieurs aux anciens modèles plein format, y compris au niveau de la gamme dynamique.

Si vous n’avez pas l’intention de réaliser les images moyennant de folles valeurs ISO, la gamme dynamique de tout appareil moderne vous suffira aussi longtemps que son facteur crop n’excède pas 2 – la plupart des personnes ne vont pas du tout remarquer la différence d’une ou deux étapes de la gamme dynamique.

Si vous pensez que votre caméra produit beaucoup de bruit aux hautes valeurs d’ISO, essayez de réaliser les images avec l’ISO 800 – vous serez surpris de voir l’image propre produite par votre reflex numérique amateur.

La profondeur de champ

La profondeur de champ dépend de la taille de l’image uniquement de manière indirecte – pour obtenir le même angle de vue, le caméra crop nécessite l’objectif à une focale plus petite que l’appareil photo plein format.

La diminution de la longueur focale engendre l’augmentation de la profondeur de champ proportionnelle au facteur crop, et vice versa – plus la longueur focale est élevé, plus petite est la profondeur de champ.

En conséquence, un appareil photo plein format livre une profondeur de champ 1,5 fois moins grande qu’APS-C dans les pareils conditions (i.e. aux égales ouvertures, équivalentes longueurs focales, mêmes distances de mise au point) – par exemple, une photo prise par un appareil plein format à l’ouverture f/4 sera comparable à l’image réalisées par l’appareil APS-C à l’ouverture f/2,8.

De toute évidence, les appareil photo plein format ont un avantage dans les cas où il est nécessaire de séparer l’objet principal de l’arrière-plan en utilisant une faible profondeur de champ, comme c’est le cas lorsqu’on prend les portraits.

Au contraire, si le but du photographe est d’obtenir une image nette jusqu’à l’horizon, ce qui est très souvent demandé pour les photos de paysage, l’avantage est du côté des caméra crop – dans de pareils conditions, ils offrent une plus grande profondeur de champ.

Les objectifs

Les systèmes plein format Nikon et Canon comprennent une énorme gamme de lentilles conçus pour satisfaire tous vos besoins, tandis que le choix de lentilles pour appareils photo crop est beaucoup plus modeste.

Bien sûr, on peut utiliser des lentilles plein format sur les caméras crop, mais à cause du facteur de recadrage, il n’est pas toujours possible de choisir un objectif avec une focale définie. D’autre part, est-ce qu’on achète les appareils photo crop pour utiliser l’optique le plus cher ?

Malheureusement, ni Nikon, ni Canon ne jugent pas nécessaire de produire de légers objectifs lumineux pour les rexlex crop, et on peut compter avec les doighs d’une main les lentilles grand-angle des mêmes fabricants.

Mais en ce qui concerne les téléobjectifs, les propriétaires de caméras crop ont une meilleure position, et ici l’utilisation de l’optique plein format est pleinement justifiée – en raison du facteur crop, l’objectif de 200 mm devient équivalent à celui de 300mm, et 300mm passe à 450mm, ce qui est pas si mal pour la réalisation des photos des animaux sauvages.

Le viseur

Les viseurs optiques des caméras plein format sont sans doute plus commodes, plus grands et plus lumineux – les yeux se fatiguent moins, et il permet un meilleur contrôle de l’autofocus, sans parler de la mise au point manuelle.

Par contre, les appareils photo crop ont un avantage inattendu – un très commode emplacement des points de la mise au point dans le viseur – ils couvrent une partie du viseur nettement plus grande, tandis que dans le cas des caméras plein format les points sont regroupés au centre de l’image.

En fait, la taille du module de focalisation est pareil pour tous les appareils photo reflex, mais tant que dans les modèles plein format le viseur est plus grand, la superficie couverte par les points de la mise au point semble moins élevée.

Si vous effectuez la mise au point principalement par le point central et recadrez l’image par la suite, le points regroupés au centre ne vous gêneront guère, mais si vous préférez ne pas modifier la composition après focalisation, le manque de capteurs périphériques peut devenir problématique.

Les dimensions et le poids

En moyenne, les appareils photo plein format sont plus grands et plus lourds que le crop – mais pas en raison du capteur qui ne pèse qu’un peu, mais plutôt par le positionnement d’un concret modèle spécifique et ces caractéristiques de conception y associés.

De fiables, et en conséquence trop pesants, modèles professionnels sont toujours équipés d’un capteur plein format, tandis que d’universelles légers caméras amateurs sont dotés des capteurs moins grands. Les modèles à l’intersection des deux classes peuvent être très similaires et ne différer que par la taille du capteur, et donc avoir sensiblement la même taille et le même poids.

Cependant, très peu de gens prennent un caméra sans objectifs – les objectifs plein format sont nettement plus lourds et volumineux que les lentilles crop. Sur deux homologues (à savoir – couvrant la même plage de focales équivalents), le kit plein format pèsera en moyenne une 1,5 fois de plus.

Donc, si vous voulez investir en un léger système de randonnée dont le poids cumulé ne dépasserait pas un kilo et constitué d’un caméra et de deux-trois objectifs couvrant une plage de focales de 28 mm à 300 mm, il n’y a aucune solution plein format.

Si vous avez besoin du technique de reportage professionnel (qui est, aujourd’hui, est exclusivement plein format), inévitablement, vous devrez vous réconcilier avec les dimensions impressionnantes et le solide poids.

Le prix

Bien sûr, les caméras plein format sont plus chers que les crops – aujourd’hui, le prix des reflex crops commence à partir d’EUR 500, et ceux des reflex plein format – à prtir d’environ EUR 2.000.

La différence du prix est due non seulement au fait que le capteur est l’élément le plus cher de l’appareil photo numérique, mais résulte aussi de l’approche pragmatique des producteurs du matériel photographique à la formation de la gamme des produits.

Même si le coût des capteurs était dérisoire, les appareils photo plein format seraient en tout cas plus chers par des raisons du marketing pures.

En tout cas, même si vous avez assez d’argent pour acquérir un appareil plein format, réfléchissez : est-ce que les possibilités du crop sont vraiment épuisées dans votre pratique ? ou est-ce que cette pensée vous est peut être artificiellement imposée ?

Ne serait-il pas mieux d’employer les fonds supplémentaires pour l’acquisition des objectifs supplémentaires, des sources de lumière, de la littérature de formation – en un mot, des choses qui auront un impact beaucoup plus direct et évident sur vos images, plutôt qu’une simple augmentation de la taille du capteur ?

publié sous Conseils photo

Email will not be published

Website example

Your Comment: