Photographie Luxembourg

Photographie artistique – mon parcours à travers les photos les plus récentes

Photo d’un enfant

25June
2014
T-shirt bleu

T-shirt bleu

Chaque mère connaît que ce n’est de loin pas toujours que les enfants se laissent prendre en photo. Et parfois, au contraire, tant qu’on essaye de prendre une photo décontractée d’un gamin courant à l’air de jeu, soudainement celui-ci commence à poser …

En fonction des circonstances, la tâche principale du photographe est soit d’attirer l’attention de l’enfant, soit d’essayer de rester discret en essayer de réussir les photos “en cachette”.

Mais ne commencez jamais à forcer un enfant à poser, ne le persuadez pas de se laisser prendre en photo – cette tactique ne n’aboutit que très rarement en un résultat positif.

Gagner la confiance d’un enfant, ou bien rester inaperçu – tout cela dépend du caractère de l’enfant, ainsi que de votre talent diplomatique. 

Mais la plupart des enfants ne font pas attention au photographe tout en continuant à s’occuper de leurs propres projets – et c’est peut-être la meilleure option pour créer des images décontractées.

En voici quelques astuce, qui – j’espère – vous permettront d’en réussir quelques unes :-)

Si l’enfant photographié est de petite taille, il vaut mieux éviter de prendre les photos de l’hauteur de votre taille – il faudra alors se pencher plus bas et prendre les photos de tout près. Afin de souligner la petite taille de l’enfant, il vaut mieux inclure les objets de l’entourage (i.e. d’autres adultes, des tables, des armoires, etc) – alors la photo fera ressortir les vraies proportions de l’enfant.

Si vous voulez prendre des photos d’un petit enfant avec sa mère ou un autre adulte, ne faites pas l’erreur commune – la maman se tient debout, et le tout petit bébé la tient à sa jupe. Contrairement à la mère, l’enfant occupera beaucoup trop peu de place sur la photo, ce qui n’est pas toujours esthétique – dans la plupart des cas, ça aura l’air comme si vous étiez photographié en embrassant la Statue de la Liberté ! Ainsi, les photos doivent toujours être les photos de l’enfant.

Si vous êtes en train de réaliser un portrait d’un adulte avec un enfant, demandez l’adulte de prendre le jeune enfant dans ces bras, ou bien, laissez la maman s’asseoir à côté de sa fille. Il y a de nombreuses options, mais le point principal est de rendre les adultes comparables aux plus jeunes enfants au niveau de leur taille.

Essayez de mettre l’enfant dans le premier plan – visuellement, il aura l’impression d’être plus grand.

Souvent, les enfants ressemblent à leurs parents – ce que l’on peut souligner sur la photo tout en mettant l’accent sur la posture, les expressions faciales ou les vêtements.

Je trouve que les meilleures conditions pour la réalisation des photos d’enfants se trouvent à l’extérieur, dans la rue ou dans un parc, pourvu que le temps soit ensoleillé: les valeurs de la vitesse d’obturation et de la diaphragme sont alors positionnées sur de très bonnes valeurs même pour les appareils photo bon marché.

Si vous n’avez pas encore une grande expérience avec les photos d’enfants, réglez votre appareil photo en mode “Auto”, ou bien, si votre enfant court vite et fait des mouvements brusques, en mode «Enfants», pensez à la composition et n’oubliez surtout pas d’appuyer plus souvent sur le déclencheur.

La réalisation des photos d’enfants à l’intérieur est par contre nettement plus complexe.

Tout d’abord, évitez l’utilisation du flash, ou au moins essayez de réduire son usage au minimum. Mais il faut bien sûr ajuster l’éclairage de l’intérieur en avance. Pour cela, il n’y a pas besoin d’acheter des projecteurs ou des rampes de théâtre – dans la plupart des cas, il suffira d’allumer toutes les lumières dans le salon (n’oubliez même pas l’éclairage décoratif de l’aquarium). Si par contre cela ne suffit pas et la pièce reste assez sombre, pensez à remplacer les ampoules dans le lustre contre celles plus puissantes.

Si vous avez de la chance de disposer d’un système de l’éclairage photo externe, n’hésitez surtout pas à l’utiliser afin de créer une lumière diffuse à l’intérieur, quoi qu’en réalisant les photos de tout petits enfants, il est bien sûr presque impossible de prédire l’endroit où la photo sera réalisée. Mais essayez quand même – si vous avez de la chance de capturer la photo en un bon moment et dans le bon endroit, la douce lumière accentuera très bien la tendresse du jeune âge de votre petit modèle. Par contre, veillez que les sources de lumière supplémentaires ne gâchent pas l’esthétique de l’arrière-plan !

Ne prenez jamais une photo d’un enfant à l’aide d’un flash de la distance de moins de cinq mètres, surtout si vous vous trouvez dans une pièce sombre ! Même un adulte sera aveuglé par l’éclaire du flash, tandis que l’enfant peut être traumatisé lorsque le flash lumineux se déclenche dans l’obscurité à seulement quelques mètres de son visage … L’enfant aura très peur, et de votre tour, vous n’obtiendrez certainement pas de résultat positif sur la photo.

Dès la petite distance, dans la plupart des cas l’utilisation du flash résulte en une forte surexposition des endroits clairs – le visage, les vêtements claires, la peau apparaîtront trop clairs et sans demi-tons.

Si la situation avec la lumière est complètement désespérée, vous pouvez réduire l’effet négatif du flash en mettant un filtre diffuseur par-dessus du flash. Pour les petits appareils photo bon marché, on peut utiliser un chiffon blanc ou un sac en plastique plié en deux. Cette méthode ne permet par contre pas d’ajuster correctement l’exposition, et donc il vous faudra certainement faire quelques essais avec des paramètres de l’exposition ou de l’ouverture différents.

Le succès de la réalisation des photos dans ce genre dépendra en grande partie de votre patience et votre relation établie avec l’enfant.

Courage, et bonne chance !

publié sous Divers, Vie quotidienne

Email will not be published

Website example

Your Comment: